INTERCAFE

Avis de Recrutement

 

ASSOCIATION INTERPROFESSIONNELLE DU CAFE DU BURUNDI (INTERCAFE-BURUNDI)

1. Objet

Le Gouvernement de la République du Burundi a reçu un Don de l’Association Internationale de Développement (IDA) pour financer le Projet d’Appui à la Compétitivité du Secteur Café (PACSC). L’INTERCAFE-BURUNDI a été choisi comme l’une des Agences d’exécution et signe annuellement une convention de financement avec le projet. Il est prévu qu’une partie des sommes qui lui seront accordées sera utilisée pour effectuer les paiements au titre de prestation de services du Personnel d’appui dont un(e) Responsable chargé (e) du Suivi-évaluation.

2. Description du poste

Sous l’autorité directe du Secrétaire Exécutif de l’INTERCAFE et en collaboration étroite avec le Responsable Chargé du Suivi-Evaluation à l’Unité de gestion du PACSC, le Responsable du Suivi-Evaluation est chargé de mettre en place, animer et coordonner le système de suivi-évaluation des activités de l’INTERCAFE-BURUNDI avec un accent particulier sur les activités financées par le projet. Le système à mettre en place se référera à celui du PACSC.

3. Tâches clés

Les tâches clés en rapport avec le poste sont décrites de manière détaillée dans les Termes de références qui sont disponibles au secrétariat de l’INTERCAFE-BURUNDI.

4. Profil, expérience requis et notation

  • Etre titulaire d’au moins un diplôme de licence économie ou d’ingénieur en agronomie ou agroéconomie ou tout autre diplôme équivalent ;
  • Avoir la capacité de coordonner les équipes interprovinciales de suivi-évaluation;
  • Être de bonne moralité et en bonne condition physique;
  • Etre habitué à travailler sous pression;
  • Avoir au moins cinq (05) années d’expérience minimum dont deux (02) au moins dans un poste de responsabilité dans le suivi-évaluation des projets de développement rural ou similaire
  • En plus d’une bonne expression orale et écrite en français et en Kirundi, avoir la capacité de lire et d’écrire en anglais et de créer les conditions propices de travail en équipe;
  • Connaitre les structures de la filière café burundaise constituerait un atout ;
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique ;
  • Connaitre un logiciel de suivi-évaluation est un atout.

 

5. Présentation des dossiers

Le dossier de candidature en cinq (05) exemplaires dont l’original et 4 copies et adressé au Secrétaire Exécutif de l’INTERCAFE comprendra les documents suivants:

  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum vitae récemment daté et signé ;
  • Une copie de diplôme certifié conforme à l’original et autres certificats obtenus
  • Des attestations de services rendus et tout autre document de référence justifiant l’expérience en rapport avec l’exécution des prestations analogues, etc.

6. Renseignements

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse figurant au point 7 du présent avis et aux heures suivantes: de 8 H 00 à 12 H et de 15 H à 17 H (du lundi à vendredi).
7. Adresse

Les dossiers doivent être adressés au Secrétaire Exécutif de l’INTERCAFE-BURUNDI sous plis fermé avec mention «Offre de service pour le Poste de Responsable chargé du Suivi-Evaluation au plus tard le 29 Juin 2018 à 17 heures, heure de Bujumbura à l’adresse suivante:

INTERCAFE-BURUNDI
Avenue Pierre NGENDANDUMWE, n° 28
Immeuble UTIMATE TOWER, 2ème étage
Tél. 22 27 67 07/22 27 67 08

 

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU PERSONNEL D’APPUI DE L’INTERCAFE-BURUNDI DANS LE CADRE DU « PROJET D’APPUI A LA COMPETITIVITE DU SECTEUR CAFE »

1. Contexte et justification

Le Projet d’Appui à la Compétitivité du Secteur Café (PACSC en sigle) est un projet de développement initié par le Gouvernement du Burundi en partenariat avec l’Association Internationale de Développement (AID/IDA), pour appuyer la politique nationale d’Investissement dans le secteur Agricole axée sur le Plan National d’Investissements Agricole (PNIA) en vue de contribuer à la croissance économique, àla réduction de la pauvreté, àla sécurité alimentaire et à la création d’emploi principalement.
L’Objectif Global du projet d’appui à la compétitivité du secteur café (PACSC) est l’augmentation de la productivité du café et l’amélioration de sa qualité au bénéfice des petits producteurs.
Le montage institutionnel du projet exige que l’exécution du projet soit faite par des Agences d’exécution qui sont l’Autorité de Régulation de la Filière Café « ARFIC », la Confédération Nationale des Caféiculteurs « CNAC-MURIMA W’ISANGI » et l’Association Interprofessionnelle du Café « INTERCAFE-BURUNDI ».Le travail des Agences d’exécution sera coordonnée par l’Unité Nationale de Gestion et de Coordination du projet (l’UNCP).
Afin d’atteindre les objectifs du projet, il est prévu de renforcer les capacités des Agences d’exécution en termes de moyens humains, techniques et matériels.
C’est dans ce cadre que l’INTERCAFE-BURUNDI voudrait recruter un Responsable chargé du Suivi-évaluation.

2. Titre du poste : Responsable Chargé du Suivi-Evaluation

Sous l’autorité directe du Secrétaire Exécutif de l’INTERCAFE-BURUNDI et en collaboration étroite avec le Responsable Chargé du Suivi-Evaluation à l’UNCP, le Responsable du Suivi-Evaluation est chargé de mettre en place, animer et coordonner le système de suivi-évaluation des activités de l’INTERCAFE-BURUNDI avec un accent particulier sur les activités financées par le projet. Le système à mettre en place se référera à celui du PACSC.

3. Tâches clés

  • Fournir aux membres du Comité Exécutif de l’INTERCAFE-BURUNDI et à ses partenaires dont le PACSC, des données fiables relatives à la mise en œuvre des activités de l’INTERCAFE-BURUNDI en vue de permettre d’évaluer ses performances et de les faciliter dans leurs tâches de prise de décision;
  • Coordonner la collecte des données pour les indicateurs de résultats;
  • Coordonner l’équipe chargée du suivi-évaluation des Prestataires de service de l’INTERCAFE-BURUNDI en organisant un programme de travail mensuel, trimestriel et annuel de Suivi-évaluation, en s’assurant que les données, les informations sont fiables et crédibles;
  • Coordonner la préparation du plan de travail et budgétaire annuel pour l’INTERCAFE-BURUNDIen appui au Secrétaire Exécutif au regard des résultats de la stratégie de l’Interprofession et du PACSC;
  • Exploiter et synthétiser les rapports et les informations en provenance des prestataires de service;
  • Tenir à jour le répertoire actualisé et informations sur les activités déjà réalisées et en cours de réalisation par l’INTERCAFE-BURUNDI;
  • Coordonner la collecte des données relatives aux indicateurs définis en rapport aux activités de l’INTERCAFE-BURUNDI;
  • Assurer une réelle présence sur terrain pour maintenir des relations étroites avec les services de terrain surtout dans les zones ciblées par le projet pour la validation des informations de suivi et évaluation;
  • Coordonner la production des rapports périodiques (Rapports trimestriels, les Rapports Semestriels et annuels d’Avancement Technique et Financier des activités de l’INTERCAFE-BURUNDI;
  • Mettre à jour le plan de suivi-évaluation;
  • Organiser la dissémination des résultats atteints selon les directives du Comité de Exécutif.

4. Profil et expérience requis

Le candidat recherché doit satisfaire au profil et avoir l’expérience tels que décrits ci-dessous:

  • Etre titulaire d’au moins un diplôme de licence en économie ou d’ingénieur en agronomie ou agroéconomie ou tout autre diplôme jugé équivalent;
  • Avoir la capacité de coordonner les équipes inter provinciales de suivi-évaluation;
  • Être de bonne moralité et en bonne condition physique;
  • Etre habitué à travailler sous pression;
  • Avoir au moins cinq (05) années d’expérience minimum dont deux (02) au moins dans un poste de responsabilité dans le suivi-évaluation des projets de développement rural ou similaire;
  • En plus d’une bonne expression orale et écrite en français et en Kirundi, avoir la capacité de lire et d’écrire en anglais et de créer les conditions propices de travail en équipe;
  • Connaître les structures de la filière café burundaise constituerait un atout;
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique,
  • Connaitre un logiciel de suivi-évaluation est un atout.

5. Durée du Contrat

Deux(02) ans avec une période d’essai de six mois. Le contrat pourra être renouvelé sur base des performances et sur base de la disponibilité des fonds du projet (PACSC).

6. Lieu d’affectation

Le lieu d’affectation est Bujumbura avec de fréquentes descentes sur terrain à l’intérieur du pays.

Fait à Bujumbura, le 06/ 06./ 2018

Oscar BARANYIZIGIYE

SECRETAIRE EXECUTIF